Ollevier & Co

“Caché au plus profond des bois de Ham”, avec cette phrase, vous êtes accueillis chez Ollevier & Co, une boutique spécialisée dans le jardin et le bassin à Ham et, en effet, littéralement caché dans la forêt. Hans se joint à nous pour notre entretien, et nous nous installons, confortablement, dans la taverne qui fait partie de la jardinerie : “la Vuvuzela”.

Ollevier & Co est une entreprise familiale. Elle fut créée par le père d’Ollevier, il y a une trentaine d’années et est considérée comme l’une des premieres spécialisées en jardins et bassins en Belgique. L’entreprise a bien évolué durant toutes ces années, et un changement majeur s’est produit il y a quatre ans. Tout a été rénové, et l’entreprise a été transmise aux deux fils Ollevier qui avaient grandi dans le magasin. Ils misent maintenant sur l’avenir. Un frère gère la taverne et l’autre, la boutique.

La première chose que vous remarquez lorsque vous traversez Ollevier & Co, est l’envie d’offrir une expérience nouvelle aux visiteurs. Vous êtes entourés par toutes sortes de plantes et de statues et par de petits bassins qui diffusent paix et sérénité. Vous avez la possibilité de vous faire une idée du type de bassin que vous voudriez chez vous, car les bassins, tous très naturels, sont représentées sous différentes formes. La favorite de Hans est la longue piscine naturelle au fond du terrain, à côté de gros tuyaux utilisés comme lagunage et qui fut exposé lors d’un ancien Belgian Koï Show. Hans tente également de promouvoir le fait que les piscines naturelles n’ont pas besoin de chlore, une alternative beaucoup plus saine.

Il y a un an, Ollevier & Co a amélioré ses installations pour rejoindre notre petit monde du Koï. Les cuves dans lesquelles les Koï sont vendus ont été soigneusement rénovés. Ensuite, Hans et son frère se sont rendus à France Koï, un endroit où ils ont pu améliorer leurs connaissances sur le Koï. Ils ont finalement décidé de ne vendre que de la Koï israélienne, en raison, pensent-ils, de leur côté plus sécuritaire vis-à-vis du KHV et de la progression qualitative du produit. Les poissons sont choisis par eux-mêmes, en Israël, et ils y sont retournés, de nouveau, en février. Ces voyages leur permettent de continuer à aller de l’avant dans leur nouvelle aventure “Koï”.

N’oubliez pas de regarder le film de l’entrevue complète et les photos de la boutique !

www.ollevierenco.be

Vidéo et photo’s d’accompagnement: voir “media”.